Pourquoi devriez-vous jouer plus souvent avec vos enfants ?

Le jeu est le mode d’apprentissage le plus répandu chez les mammifères. Il procure du plaisir, renforce le lien social, et permet à l’enfant d’avoir les codes du vivre ensemble. En tant que parent, vous gagnerez aussi des points de bien-être si vous consacrez du temps à interagir avec votre enfant au travers du jeu.

Le jeu, ce n’est pas que du jeu

Le jeu est une fenêtre ouverte sur le monde par laquelle, le jeune esprit entrevoit la construction sociale et les codes de la communauté. Il découvre qu’il a pris sur le monde et pour lui, jouer c’est faire partie du monde. L’apprentissage par le jeu est primordial dans toutes les cultures.

A lire en complément : Mettre un top epaule denudee sans avoir froid

Dès le premier âge, le jeu permet au bébé de développer sa motricité et de renforcer son exploration tactile de son environnement. A cet âge, le jeu est tout son monde. Il s’implique donc entièrement et apprend à persévérer et à accepter la possibilité de perdre ou d’échouer.

L’issue du jeu n’est pas sa première motivation. Jouer pour lui, c’est d’abord se mettre en mouvement vers un objectif. Même quand il échoue, il recommence. Et sa motivation n’en est que plus grande par la suite. À force de répéter ces cycles et ces processus, il apprend et son esprit grandit.

A lire également : Comment choisir le bracelet de montre en cuir parfait ?

Nous jouons toute notre vie 

Tout commence avec les jeux d’enfants, dans la cour d’école par exemple, où on apprend à composer avec les autres et à comprendre la notion de règle. C’est parce que des règles existent que le jeu entre amis peut se dérouler et qu’on peut désigner un vainqueur. Il apprend comment trouver des solutions.

Dans les premiers âges, le jeu de l’enfant à des incidences positives sur ses facultés psychomotrices. Il accomplit par ses divers mouvements une démarche de découverte qui accroit sa maîtrise de son propre corps et induit l’apprentissage de nouveaux gestes. 

Au niveau cognitif aussi, l’enfant exerce sa mémoire, développe son attention et est incité à être créatif. Le jeu a aussi une fonction décisive dans la socialisation. Il décuple les capacités grâce auxquelles l’enfant apprend à établir des liens avec les autres et prend conscience des normes sociales.

Jouer en famille

Dès l’âge de 4 ans, un enfant peut être impliqué dans un jeu de mime par exemple. Il aura à deviner un outil, un animal ou un métier et quand viendra son tour, ce sera à lui de mimer. Une fois qu’il aura compris le jeu, il aura besoin de beaucoup d’imagination pour mimer un pompier, un chanteur, un lion ou un oiseau.

Le jeu du morpion ou tic-tac-toe, se joue à deux dans une grille de trois lignes et trois colonnes. Les deux participants jouent tour par tour en dessinant sur papier, au bic ou au crayon, un symbole simple du type croix, rond, carré ou triangle. Le but de ce jeu de réflexion est de créer le premier un alignement de trois symboles à la verticale, à l’horizontale ou en diagonale.